19ème Rallye du Vallespir (66)
Amélie les Bains (66), les 31 mars et 1er avril 2007

Ca y est, la 309 est prête, les cardans sont remplacés par des renforcés (il faut bien cela).
Plus que quelques détails.

Vendredi 16 mars, dîner PSA at the Philou’s appart afin de se préparer moralement et s’organiser pour le pique-nique, couchage, etc…
En ce qui me concerne, je me prépare car j’ai les anciennes notes de DD ainsi que des vidéos embarquées que j’ai téléchargé sur le site du Vallespir.

Samedi 24 mars, c’est les recos. Parti de très bonne heure, car je vais en terre inconnue, AMELIE LES BAINS, c’est où ? ? ?
Rendez-vous avec DD à 8h30 sur place, café, retrait des formalités et on y va  pour une partie de la journée.
Ca y est, les recos sont faites, la dernière ligne droite avant les GAF, DAF, OUAF est entamée.
Ce rallye est vraiment beau, vivement le week-end prochain.

Mercredi 28 mars, sérieux, nous allons faire les courses pour le week-end (très peu de calories :saucisses, chips, rillettes, etc…) quelques fruits et en théorie, Momo nous prépare un punch.
Réunion au garage pour l’organisation du départ, répartition des équipements à emporter.
Quant à Philou, mossieur nous snobe, il part le jeudi à Cassagnes, mais pour nous retrouver le vendredi soir à Toulouges chez Pat.
Pour moi, le stress s’installe, mauvaise nuit (heureusement qu’il y a le boulot pour se reposer), gargoullis dans le ventre, bref les symptômes sont bien la, et DD reste très cool pour l’instant.

Nous y sommes, c’est le départ, regroupement à Plaisance chez DD, Pat prend la Clio, Xav et Momo l’espace, et nous dans la 309 et GO ! ! ! direction Toulouges.
Arrivés chez Pat, déchargement des affaires pour la nuit, le bon anniversaire à Philou, changement des roues pour les voitures de course et nettoyage joliment fait par notre assistance(la on se passera des tee-shirts mouillés et des strings…).
Après tout cela, apéro bien mérité mais léger, Momo nous pique le rôti que Pat met au four accompagné de quelques pattes.
Pour la première fois, nous avons vu un Philou ému en recevant son cadeau, un tee-shirt que le PSA lui a dédicacé chacun son tour dessus tout en dégustant les gâteaux et une exccccccccccccellente bouteille de champagne, puis au lit vers 23h.

Réveil PSA à 6h45 après on peu dire avoir somnolé profondément, p’tit dej musclé et départ pour Amélie.
Verifs administratives au stade, pour nous N°77 et la Clio N°85 , puis s’enchaînent les vérifs techniques, les deux voitures rentrent au parc fermé, ouf..
Nous faisons assistance avec l’équipage « Pacifico Team » qui il faut le dire est très bien organisé, le cric à sa place, emplacement de la voiture sur la bâche etc…
On essaie d’avaler quelques miettes, puis les combis, Philou et moi, nous calons nos chronos sur le CH puis 10mn de marche jusqu’au parc histoire de stresser un peu plus, puis recherche de l’horaire de départ sur les tableaux.
Sortie du parc 14h17 pour nous, Pat et Philou 8mn après, direction l’assistance avec un passage sur podium dans Amélie.
Arrivés à l’assistance pour 10mn, plein d’essence, vitres, pression des pneus (la notre aussi), 5mn avant le pointage, je fais signe à DD et à l’assistance d’arrêter et qu’il faut y aller.
Nous roulons jusqu’au CH de l’ES1 PALALDA-LE VILA ,je passe le casque à DD, branche la radio, prends mes notes ainsi que le road-book, les posent sur mon baquet et m’avance au pointage.
A l’heure pile, je fais signe à DD d’avancer, monte dans la voiture, mets le casque, branche la radio, essai, tout est ok.
Arrivés au départ, gargouillis, puis 30s, pour moi c’est bon, j’ai hâte de partir puis 10s, 5s, 4, 3, 2, 1, GO et là c’est du bonheur ! ! ! !
Après 6kms400 de mise en bouche, liaison jusqu’au départ de l’ES2 de CORSAVY pour 15kms900, pas la même partie, on est chez les grands, puis enchaînement avec l’ES3 PONT DE LA VIERGE MARIE – LA FORGE sur 6kms900.
Retour au parc de regroupement pour 20mn, puis assistance de 20mn, là nous apprenons que l’équipage « Pacifico » n’a couru qu’une ES puis abandon mécanique.
Sympathiquement, ils restent avec nos fidèles et dévoués Xav et Momo, qui nous préparent les sandwichs.
Sortie assistance, pointage toujours à l’heure exacte et nouveau départ pour PALALDA-LE VILA  ES4, là, la météo commence à se dégrader.
Nous rencontrons un problème d’essuie-glace, coté pilote qui commence à se déboîter, nous terminons l’ES. En fait c’était l’axe du balais qui était parti, alors je suis descendu intervertir avec celui de mon coté, nous avons pu boucler en les fixant avec des colliers plastique que nous avons toujours dans la voiture.
ES5 CORSAVY-LE TECH et de nouveau LE PONT DE LA VIERGE MARIE-LA FORGE.
Retour parc de regroupement pour quelques minutes puis assistance de 10mn.
Et là ! ! ! nous montons « la rampe » (de phares je précise, comme cela ne nous étais jamais arrivé), essais, montage des pneus de série, départ au CH et direction le départ pour l’ES7 à CORSAVY, météo de plus en plus défavorable, neige, pluie, brouillard.
DES7, on y va pour notre première ES de nuit, en ce qui me concerne, les repères changent complètement, la route est différente, mais je trouve cela génial et mon DD a l’air à l’aise mais ce n’est qu’en apparence.
Fin de l’ES7, malgré les conditions météo, c’est le pied, je me suis un peu emmêlé dans les repères, mais cela viendra, puis départ pour l’ES8, PONT DE LA VIERGE MARIE et retour au parc de regroupement, nous retrouvons nos collègues qui ont amenés nos affaires au gîte, puis douche, léger résumé de la journée PSA, échange d’impressions (la rampe fonctionne très bien) et couchés à 1h30. MOSSIEUR Momo a une chambre seul car il ronfle vraiment beaucoup…

Dimanche matin, réveil à 7h30 avec du mal, rangement des affaires perso, puis direction Amélie pour un petit déjeuner au café.
On est d’attaque, suit le montage de l’assistance toujours avec le Xav et Momo puis arrive l’équipage « Pacifico Team ».Quelques minutes et c’est prêt.
Petite marche à pied jusqu’au parc de regroupement et consultation des horaires de départ.
Pat et Philou partent 10mn avant nous (pas pour longtemps, on va les manger ! ! !) à 10h14 et nous donc à 10h24 pour regagner l’assistance.
Arrivés au pointage CH9A, pour gagner quelques précieuses secondes, je fais signe à DD d’avancer pendant que je pointe à l’heure sur la feuille ainsi que sur mon carnet.
J’arrive à pied à l’assistance et constate que tout était fait (rampe démontée, pneus changés pour les slicks, vitres nettoyées) et il nous reste encore 6mn. Quelle organisation…
De nouveau pointage en sortie d’assistance, puis départ vers l’ES9, PALALDA-COL XATARD  18kms900.
Là, je balance mieux les notes, DD est plus sur de lui et cela se passe bien, les conditions météo sont meilleures. Ensuite, liaison jusqu’à l’ES10 OMS-CERET  9kms700 et celle-ci est tout en descente.
Au départ, nous apercevons Philou qui arrive vers nous en nous annonçant qu’ils ont faillit perdre les roues avants. Après constatations, l’assistance s’aperçoit que la clé dynamométrique n’est plus efficace, nous avons quand même faillit perdre nos compères.
Ils ont pu quand même prendre le départ sans dommages et nous peu de temps après (pas pour longtemps…), celle-ci est particulière car elle est rapide, j’adore ! Dans la descente, je sens la voiture qui décroche de l’arrière et DD qui met des coups de volant à droite et à gauche, je lui demande s’il y a un problème et il me répond  « je fais chauffer les pneus, ils sont dur », me voilà rassuré mais sur le fait cela surprend.
Fin de l’ES, direction le parc de regroupement pour un court instant, puis assistance de 20mn.
Et là, nous avons une assistance géniale, le barbecue est prêt, les saucisses cuisent, pain découpé, boissons servies, pendant que les voitures sont chouchoutées, ils sont super…
3mn avant le CH, on stoppe tout à nouveau et pointage au CH11B, puis re départ vers l’ES11 PALALDA-COL XATARD.
Pendant celle-ci nous sommes bien coordonnés, nous gagnons quelques secondes sur l’ES9 puis enchaînement liaison vers ES12 et là c’est la der.
DES12, gonflés à bloc, on se lâche toute la descente, je sens DD qui prend plus d’assurance, les slicks neufs accrochent bien à tel point qu’à l’intersection dans le col de LLAURO et d’une envie mutuelle, il à tiré le frein à main pensant qu’il ne bloquerait pas les roues et ô surprise, l’effet inverse se produit, rattrapage de la voiture, contre-braquage et nous voilà repartis, surpris mais heureux.
Arrivés à CERET au point stop, ça y’est c’est fini, retour au parc de regroupement à Amélie.

Voiture parquée, nous retrouvons PAT, PHILOU, XAV et MOMO qui pendant ce temps avait démonté l’assistance et nous partageons nos impressions.
Nous finissons 75e sur 79 au général, pour deux rallyes terminés sur quatre, c’est bien à mon sens, PAT et PHILOU ne sont QUE quelques places devant (une petite dizaine…).
Nous prenons la route vers Toulouges chez PAT ou ses parents nous accueillent à nouveau très gentiment, nous propose un rafraîchissement.
DD et MOMO rentrent à Ille sur Têt chez les parents de DD pour ne rentrer que le lundi.
PAT, PHILOU, XAV et moi rentrons après un week-end chargé en émotions, des images et des souvenirs plein la tête en attendant les prochains GAF, DAF, OUAF et surtout d’avoir fini sans casse.

Comme je le disais précédemment, c’est le deuxième rallye terminé car nous débutons depuis Août 2006 avec les 3 châteaux ou nous terminons 3e de classe, les Cotes du Tarn, nous cassons un cardan, le Fenouillèdes encore un cardan, et celui –ci est vraiment mémorable à mon avis et c’est mon préféré de tous depuis ma jeune carrière rallystique qui je l’espère durera longtemps.
Des victimes sont piqués par la mouche tsé-tsé, moi je suis contaminé par le rallye.

El Copi de DD.
Ritchie


Début de page
Retour menu