27ème Rallye Montagne Noire (81-11)
Castres-Mazamet (81), les 21,22 et 23 juillet 2006

Alors, le voici donc ce fameux Montagne Noire.
L'an passé, nous l'avions "zappé" car mes disponibilités n'étaient pas géniales (beaucoup trop de fêtes à ce moment là !!) mais cette année, nous y voici.
Pour ce rallye, Patrick a monté des baquets tout neuf et ce sera une première pour moi de monter là dedans.
Contrairement aux autres rallyes de la région où nous pouvions rentrer le soir, cette fois ci, il nous fallait trouver de quoi loger sur place pour éviter de rentrer sur Toulouse.
L’occasion se présenta avec Eric avec qui je discute souvent sur MSN et qui a une maison à Cuxac, en plein milieu de l’une des liaisons. Donc, impeccable et c’est très gentil à lui de nous le proposer. Du coup, il est prévu que l’on vienne à 4 : Patrick et moi, puis bien entendu l’inénarrable DD et Xavier qui est était venu aux Côtes du Tarn.
On apprend par la même occasion qu’Olivier Mayer et son équipe, le « Peter Alawie Team », sera également parmi nous chez Eric.
Arf, ça va faire pas mal de monde mais pourquoi pas, au contraire et comme dit le dicton  : Plus on est de fous, plus on ri !


Dimanche 16 juillet 2006. Les recos.
On part direction Mazamet chercher le road-book disponible au palais des congrès. Là, coïncidence, on retrouve Olivier et François, son copilote. Ils nous proposent d’aller déjeuner ensemble à midi avec Eric mais ce sera non pour nous car le timing est trop serré et des recos après resto, humm, pas trop bon, mais ….on se rattrapera !!

L’accueil des organisateurs est très convivial et rien à dire sur le côté documentations. L’assistance a droit a un cahier spécial et on nous attribue même un emplacement !. Olivier nous a placé à coté de lui, N°15.
Sous une chaleur accablante, les recos se passent plutôt bien. A midi, on se fait un petit MacDo à la sortie de Mazamet (Ca vaut pas un bon resto comme prévu, mais ce sera pour la prochaine fois !!).

On aura fait qu’à peine 2 passages sur la majorité des ES.
Ca à l’air de coller et de toutes façons, on a plus le temps pour faire d’autres passages.
Rendez vous donc pour le week end prochain.

Jeudi 20 juillet - Cuxac.
J’arrive chez Eric vers les 18h et un peu plus tard, Olivier et François, les premiers membres du « Peter » viennent nous rejoindre.
Il a fait une chaleur infernale sur Toulouse toute la journée mais ici il fait un peu plus frais et c’est pas plus mal !
Ce soir, c’est décidé, resto tous les 4 à Roquefère, charmant petit village près de la Tourette.
De retour à Cuxac, on papote jusqu’à presque 1h du mat, voire plus pour certains et au lit. Demain, une longue journée nous attend.

Vendredi 21 juillet - Les vérifs

Debout vers les 8h, il fait un temps splendide. Un bon petit café et il est prévu ce matin que j’aille faire quelques repérages sur Castres, Mazamet et les liaisons. En effet, d’habitude je prends un peu de temps pour le faire entre les recos et le week du rallye, mais là, rien du tout.
Vers midi, je retourne vers Cuxac. Je retrouve Jean-Paul et Pascal, quelques autres membres du «Peter » qui viennent juste d’arriver.
Les derniers arriveront dans l’après midi directement à Castres.
Un rapide petit déjeuner, grillade et bonne humeur puis vers les 14h, il est temps de prendre la route pour Castres. Eric m’accompagne.
En chemin, un peu après Mazamet, on rencontre la famille Dessens à la station service puis arrivés au parc pour les vérifs, on attend patiemment DD et Patrick qui devraient bientôt arriver.
Il fait une chaleur abominable. Eric prend pas mal de photos et de prise de vues.
16h, appel de DD. « On est toujours à Toulouse, on arrivera un peu en retard pour les vérifs. ». Bah oui, vu que l’on était convoqué à 16h, c’est sur que l’on sera en retard ! Mouarf !
Humm, je pars prévenir à l’accueil et retourne voir les équipages se préparer. Je rencontre Angélique « Gigi66 » de Rallyes66 et commence à tourner en rond en attendant.

Bigre, 17h30 et toujours pas de Clio à l’horizon. Il fait une chaleur épouvantable.
Appel sur mon portable. C’est la dame de l’accueil. Il reste que 15mn pour se présenter aux vérifs administratives !!
Là, je ne rigole plus du tout.
Re-appel sur mon portable. C’est DD. Enfin, ils sont arrivés.
Vite, je file avec Patrick faire les vérifs administratives. Il est encore plus stressé que moi !.
Bref, tout s’arrange et nous avons juste le temps de préparer la titine.

On prépare la Clio (Photos : Eric)

Liste des engagés

Nous avons le numéro 63 et nous nous retrouvons au milieu de la meute des N3, derrière Dominique Chibaudel et devant Richard Nouvel.
Une fois de plus, on a un avion derrière nous mais Patrick me dit que cela ne le dérangera pas, il le connaît très bien et il se poussera quand il le verra arriver. Olivier a le numéro 42 et il y a de grande chance que l’on ne se revoit plus avant le retour à Cuxac.

Attente pour les vérifs (Photos : Eric)

La Clio décorée, on passe le technique puis je pointe à 18h23 pour le parc fermé situé en plein centre de Castres. On a bien entendu un temps imparti pour y aller puis une fois rendu sur place et la titine rangée, on peut enfin se détendre.

Sortie de parc pour le départ de ce soir.

Eric et DD nous ont suivi et juste à la sortie, on rencontre Paul Saly qui est venu faire le déplacement depuis Perpignan pour l’occasion. Du coup, il se joint à nous pour aller boire un verre juste en face du parc puis également un peu plus tard au resto.

Parc fermé à Castres
La Clio au parc ...
Paul, Patrick, DD et Eric.

La pression commence à monter, normal.
Il est temps d’y aller.

Tableau de bord
Engagés : 124
313,8km
dont 140,5km d'ES et 173,3km de liaison
Groupe N : 48 - Classe N3 : 23

Vendredi 21 juillet - Le rallye
Juste avant de se préparer, on fait un petit coucou à Olivier et François qui prennent le départ.

Olivier et François au départ du parc

21h40, c’est à notre tour. Je pointe et direction la première assistance, derrière le parc des expos, là où ont eu lieu les vérifs.
Sur le chemin, la 206 de Lionel Espinasse a quelques soucis et arrive tant bien que mal au parc. Il abandonnera tout de suite après.
Pointage entrée de parc à 21h55. L’infatigable DD est déjà là.
Pour nous, on a pratiquement rien à faire et le temps d’aider un jeune équipage à nettoyer leur pare-brise, on ne tarde pas à repartir.
Pointage sortie de parc à 22h10 et direction la première ES.

ES 1 : Noailhac - 9k700 (nuit).
Il fait déjà bien nuit et sur le routier, un équipage sur le bord de la route. Mince, c’est Alexandre Aslanis pour qui c’était son premier rallye. Boite HS. On se reverra aux Côtes du Tarn …
Arrivé au départ, les équipages sont en file indienne et on constate rapidement qu’il y a arrêt de course.
Un pointage volant est même effectué et on profite pour discuter un peu dans le noir, tout en apercevant des éclairs au loin.
Je pointe à 22h30 et l’arrêt dure ½ heure.
Allez, premier départ et je m’aperçoit que le décompte est sur un panneau lumineux et non pas effectué par un commissaire. Et oui, il faut savoir qu’en 2003, le Montagne Noire a été une manche du Championnat de France et que depuis, le rallye est passé en coefficient 5 et qu’apparemment, ils ont continué à utiliser le matériel en configuration CF.

Départ donc à 23h03 et la route commence à défiler.
Comme d’hab, Patrick commence doucement surtout dans une épreuve de nuit et jusqu’à l’arrivée, tout se passe bien.

Tableau de bord ES1
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
7m16,3s
90ème / 107
km/h
+1m28,0s
5m48,3s (Bonfils)
90ème / 107

ES 2 : Le Rialet - 15k300 (nuit)
Le départ de l’ES2 n’est pas très loin. On nous signale du goudron dans l’épingle du Rialet. Prudence donc.
Pointage à 23h23 et départ. On arrive à cette fameuse épingle, la Clio glisse et Patrick merdoie dans le virage. On perd quelques secondes sous les sifflements des spectateurs, habituels et traditionnels dans ces moments là …
Richard Nouvel nous rattrape dans cette longue ES mais nous ne le gênons pas.
A l’arrivée, je commence à être sérieusement fatigué. Heureusement que c’est terminé pour ce soir. Ca doit être la chaleur de la journée qui m’a abattu. Il faut maintenant se diriger vers l’assistance puis vers le parc fermé.
Comme je n’avais pas trop repéré ce bout de liaison, je marche donc au road-book mais bien entendu et au bout de quelques minutes, la nausée me prend. Du coup, on se laisse doubler par les équipages derrière nous et on les suit tranquillement jusqu’à Mazamet.

Tableau de bord ES2
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
11m18,1s
98ème / 105
km/h
+2m43,0s
8m35,1s (Mora)
97ème / 105

Arrivée au parc pour assistance. Pointage à 00h06.
Là, on retrouve le « Peter Alawie Team ». Olivier et François sont déjà repartis et l’équipe nous fait signe de rentrer sous la toile.
Patrick, étonné, leur dit que ce n’est pas la peine mais pourquoi donc refuser de se faire bichonner par une équipe sur mesure !

Assistance avant de rentrer au parc

On retrouve bien sur l’inénarrable DD ainsi que Xav’, venu nous rejoindre pour le week end.
20mn plus tard, direction le parc fermé situé dans le prolongement de la gare. Pointage à 00h26 puis 5mn plus tard au parc.

Voilà, c’est terminé pour la première étape. On devrait repartir demain en fin de matinée, donc retour sur Cuxac où l’on retrouve l’équipe : les 2 Seb, Pascal, Jean-Michel, Jean-Paul, Olivier, François, Eric, sa sœur et nous 4, beaucoup de monde donc !
Olivier nous explique qu’il n’a pas trop bien roulé lors de ces 2 ES mais qu’il est motivé pour rattraper le tout demain.
On casse un peu la croûte, pâté, saucisson, petit rouge mais la fatigue est toujours là et on ne tarde pas à partir tous se reposer. Demain, encore une grosse journée qui nous attend.

Tableau de bord fin 1ère étape
Temps
Classement
Groupe N
Classe N3
Ecart 1er
18m34,4s
97ème / 105
37ème / 38
18ème / 19
+4m10,9s

Samedi 22 juillet - C'est reparti
Ce matin, je n’ai pas trop le moral car j’ai à peine dormi.
Une légère migraine me gagne et le souvenir du Côtes du Tarn où j’avais été malade justement suite à la fatigue me revient immédiatement.
Eric me donne 2 cachets d’aspirine alors on verra bien mais je sens très mal cette journée.
Retour sur Mazamet avec Patrick et l’infatigable DD.
Un petit tour vers les panneaux d’affichage et après reclassement, nous nous retrouvons derrière un jeune équipage Catalan, Christian Belsa et Daniel Muntadas. Derrière nous, c’est le jeune et sympathique couple Frank et Laure Azema.
Départ du podium à 11h34 et direction l’assistance toute proche pour 20mn.

Assistance avec le "Peter Alawie Team". Photos : Richard

Rien à faire du côté de la Clio, toujours à la grande surprise du « Peter », pointage à 11h59 et en route pour la première ES de la journée.
Aujourd’hui, il fait beaucoup moins chaud qu’hier à la même heure. C’est la bonne nouvelle du moment car supporter les combinaisons sous une fournaise comme celle d’hier, non merci !

ES 3 : Fontbruno - 11km700
Pointage à 12h29 et départ d’ES sous les bois.
La route défile, beaucoup de monde sur le bord de la route. On passe le monument puis la grande ligne droite et c’est l’arrivée.
Rien à signaler durant le parcours. Patrick me fait comprendre qu’il n’est pas dans la course et qu’il fait beaucoup d’erreurs.
On entre dans le département de l’Aude et un petit contrôle de passage est effectué dans un petit hameau, un peu plus loin. Il y a très peu de liaison pour arriver à l’ES suivante et tout se passe bien.

Tableau de bord ES3
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
8m18,5s
90ème / 99
km/h
+1m49,6s
6m28,9s (Mora)
88ème / 99

ES 4 : La Loubatière - 10k400
Pointage à 12h57 et départ pour cette ES.
Comme pour la précédente, Patrick n’est pas concentré et hésite de plus en plus souvent quand je balance mes notes … Mais à quoi pense-t-il dont ? m’interroge-je !
On passe la dernière épingle impeccablement et l’arrivée se fait sans problème. On essaiera de faire mieux au prochain tour.

Tableau de bord ES4
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
7m7,2s
88ème / 97
km/h
+1m33,9s
5m33,3s (Mora)
86ème / 97

ES 5 : La Tourette - 16k300
La voici enfin cette fameuse et mythique spéciale de la Tourette ! Laure me dit la même chose au pointage. C’est la première fois également qu’ils vont la faire.

Les équipages en attente de départ. Photo : Eric

Pointage à 13h35 et c’est le départ.
La première partie se passe sans problème. On arrive à l’approche du village de la Tourette-Cabardès.
Ouarf, vraiment impressionnant ce passage !!
Patrick tire même un câble dans l’épingle au milieu du village et le passe magistralement …Impeccable.
Il paraît que le webmaster du site du village est présent pour filmer les passages. J’espère qu’il nous a pris en video !!

Avant Mireval, au lieu dit St Pierre de Vals et au carrefour de la D101, on entend un gros « Boum » du côté gauche. Patrick me dit qu’il a tapé dans la corde, qu’il ne sait pas ce que c’est et qu’il espère que la jante n’a pas souffert !! mais on continue jusqu’à la fin, sans problème.

ES5 - Dans le carrefour de la D101.
Photo : Delphine

Après le point stop, juste au bord de la nationale, Patrick regarde la jante et il n’y a qu’une légère marque. C’est bon, mais on regardera de plus près à l’assistance, après le regroupement.
Il est temps d’y aller d’ailleurs.

Tableau de bord ES5
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
12m57,5s
83ème / 91
km/h
+3m04,0s
9m53,5s (Mora)
83ème / 91

La route pour rallier Mazamet est vraiment superbe. Elle serpente à flanc de montagne et la vue sur la ville est très sympa.
Le regroupement s’effectue au même endroit que ce matin et pointage à 14h23. On commence à avoir une petite faim. J’espère qu’il y aura quelque chose à grignoter à l’assistance.
On sort du parc à 14h39 avec une entrée à l’assistance 5mn plus tard.
On arrive juste au moment où Olivier s’en va, du coup on prend sa place sous la tonnelle.
On retrouve Richard et Patricia, venus spécialement de Toulouse pour nous encourager.

Assistance avec le "Peter Alawie Team"

DD regarde rapidement la jante, rien de bien méchant et je profite de faire quelques photos et manger un morceau de fromage. Il y a ce qu’il faut mais c’est la fatigue maintenant qui prend le dessus sur l’appétit.
On sort de l’assistance et pointage à 15h09.

ES 6 : Fontbruno - 11km700
Sur le routier qui nous emmène à nouveau vers Fontbruno, la Clio fait une embardée à faible allure sur le premier rond-point. Gasp ! Que se passe t-il ?. On continue tout de même tout en étant vigilant. Patrick ne roule pas vite du tout et rien ne se passe jusqu’au départ.

Pointage pour l'ES6 - Fontbruno

Pointage pour l'ES6 - Fontbruno

Pointage à 15h39 et c’est parti pour la 2ème boucle de la journée.
Arf ! Au premier virage à droite, la Clio part encore en vrille et Patrick la rattrape tant bien que mal. Sur plusieurs kilomètres, c’est la même chose.
On paume bien entendu un temps fou car Patrick n’est pas du tout rassuré. Il me parle d’abandon tellement la titine est incontrôlable.
De mon côté, ça me perturbe dans les notes, je n’arrive plus à suivre du tout le cahier mais j’arrive à me recaler tant bien que mal au bout d’un moment. On roule sur des œufs, sur du sec et avec des pneus adaptés. On comprend rien.
Au milieu de l’ES, ça à l’air de se calmer et la Clio répond beaucoup mieux.
L’arrivée se fait sans problème mais Patrick est toujours sur la défensive.

Tableau de bord ES6
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
8m29,2s
80ème / 85
km/h
+2m01,1s
6m28,1s (Mottard)
79ème / 85

ES 7 : La Loubatière - 10k400
En attendant le départ, on discute avec les équipages autours de nous et concernant notre mésaventure. Les avis divergent mais tous sont unanimes sur un problème de pneus arrières. Pour les uns, ils sont en surchauffe, pour les autres ils sont morts, certains avancent le fait qu’il y a du goudron et des graviers. Bien entendu, on prend tout en considération mais le pointage est pour 16h07, alors, c’est reparti.
Patrick n’est toujours pas rassuré, d’où prudence et un chrono bien entendu moins bon qu’au passage précédent.
On passe l’épingle avant l’arrivée beaucoup plus prudemment que tout à l’heure. Eric et Xav’ sont là pour nous encourager et Eric en profite pour filmer. Dommage qu’il ne l’ait pas fait au premier passage !
Arrivée sans problème.

Tableau de bord ES7
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
7m16,3s
73ème / 81
km/h
+1m38,8s
5m37,5s (Bonfils)
74ème / 81

ES 8 : La Tourette - 16k300
Arrivé au CH, on s’aperçoit qu’il y a un arrêt de course. Celui ci est de courte durée et pointage à 16h45 pour le 2ème passage de cette ES.

Pointage pour l'ES8 - La Tourette

Pointage pour l'ES8 - La Tourette

La traversée du village de la Tourette est toujours aussi impressionnant et Patrick renouvelle son exploit du premier passage à savoir, tirer le câble dans l’épingle s’une façon impeccable.
A l’approche du fameux carrefour, je lance un « pas corde » et on évite de ce fait le bloc en béton ou la pierre, enfin ce qu’il y a en dessous car on ne sait toujours pas ce que c’est !
A peine sorti du virage et tout de suite après le petit pont, on voit Olivier et François sur le terre plein, visiblement abattus de ne pas avoir été plus loin !. Mince, on ne sait pas ce qu’il s’est passé. L’auto n’a pas l’air d’être abîmée. On en saura plus tout à l’heure.

La Clio d'Olivier et François n'a pas été plus loin.
Photo : Francesc Massachs

Au point stop, on constate que le chrono est moins bon. Tant pis. Direction maintenant Mazamet et le parc de regroupement.

Tableau de bord ES8
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
13m00,7s
66ème / 75
km/h
+3m01,5s
9m59,2s (Mora)
66ème / 75

Au parc à Mazamet

Comme tout à l’heure, le temps imparti au regroupement est à nouveau réduit, alors pointage à 17h50 et direction l’assistance.
Là, nous retrouvons l’infatigable DD sans l’équipe du « Peter » qui ont démonté la tonnelle et plié bagage.
Patrick n’est toujours pas convaincu concernant les problèmes de train arrière. Du coup, on cherche le moyen de gonfler les pneus arrières mais vu que l’on a plus grand chose en matériel, on demande à l’assistance voisine. Ils viennent de Normandie et on discute un moment avec eux, jusqu’à l’heure de partir.
DD repart également et pointage pour moi à 18h20.

Pointage à la sortie de l'assistance. Photos : Richard

ES 9 : Fontbruno - 11km700
C’est parti pour la dernière boucle et de retour au départ de cette ES.
Pointage à 18h50 et en avant.
Tout se passe bien malgré que Patrick n’est toujours pas à fond dans la course. On fait le même chrono qu’au premier passage, donc pas d’amélioration mais la Clio est à présent stable. On apprendra, beaucoup plus tard, que le problème venait effectivement des graviers collés aux pneus.

Tableau de bord ES9
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
8m17,7s
64ème / 72
km/h
+1m46,9s
6m30,8s (Mottard)
65ème / 72

ES 10 : La Loubatière - 10k400
Arrivée à l’embranchement de la route qui nous emmène à l’ES suivante, gros bouchon.
Arf, arrêt de course et apparemment de taille car la file de voiture est plutôt longue.
On attend, bien sur et on profite pour discuter tous ensemble.
Il fait presque frais ici sur le plateau et pour ainsi dire en pleine Montagne Noire !
Puis, on entend l’ambulance, mauvais signe. On espère tous qu’il n’y a rien de grave pour l’équipage.
Finalement, on apprend que la spéciale est terminée pour nous et que l’on va partir en liaison.

Pointage volant pour l'ES10

Un pointage volant est effectué mais au départ, on se pose la question à savoir si on part minute par minute ou autrement. A priori, ce sera en cortège et pas de pointage de départ réel.

Sur tout le parcours que l’on effectue donc en « touriste », on a le temps de voir les spectateurs ainsi que les postes de commissaires.
Ambiance sympathique car tous nous saluent avec de gros applaudissements à chacun. Nous en faisons de même évidemment.
Il ne faut tout de même pas oublier que nous sommes en liaison à cause d’une grosse sortie de route. Nous avons vu d’ailleurs la Samba d’Olivier Maffre et Romain Cros sur le côté. On leur souhaite un bon rétablissement. On nous attribuera un temps forfaitaire par rapport au chrono du dernier partant, ce qui ne sera absolument sans conséquence vu notre position.

Tableau de bord ES10
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
6m15,7s (Forfaitaire)
     
5m41,9s (Beuron)
64ème / 71

ES 11 : La Tourette- 16k300
Dernière ES de ce rallye mais sur le routier, on se pose la question si elle sera supprimée ou non, vu le retard.
Arrivés à l’embranchement, aucune information donc apparemment, c’est bon, mais que dire de l’impressionnante file d’autos qui attend le départ !!
Nouvel arrêt de course ?
Vu que l’on a pas de référence d’horaire pour le pointage, tous les copils présents partent à la pèche aux infos. En tout cas, ce qui est sur, c’est que l’on est pas prêt de partir !!
On retrouve Eric qui en profite, vu l’attente, pour faire quelques photos.

Ok pour le départ de la dernière ES

Pas de pointage de prévu et donc le départ s’effectuera en file indienne, en fonction de l’ordre des départs.
On attend effectivement un bon moment et la file de voiture se réduit petit à petit. C’est notre tour et départ à 20h48.

A la Tourrette, Patrick loupe son passage, pourtant réussi lors des 2 autres. Plus loin, toujours dans ce fameux carrefour, on évite la corde et revoyons Olivier et François qui nous font un coucou au passage.
A l’arrivée, on a l’impression d’avoir mieux roulé qu’aux précédents passages mais encore une fois, cela n’a été qu’une impression car c’est notre plus mauvais temps !
Tableau de bord ES11
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
13m03,6s
57ème / 67
km/h
+2m46,7s
10m16,9s (Mora)
61ème / 67

Ca y est, on a donc fini le Montagne Noire.
Patrick n’est pas trop content de lui car il continue à dire qu’il n’était pas dans la course et qu’il aurait du faire beaucoup mieux ces deux jours.
Je pointe au parc à 21h33 et nous attendons patiemment notre tour pour monter sur le podium d’arrivée.

C’est notre tour et on ne s’attarde pas trop.
On se regroupe sur le parking derrière le parc et il est temps maintenant de repartir chacun de notre côté.
On laisse DD, Xav et Patrick à Mazamet et pour ma part, je remonte sur Cuxac avec Eric.
Bah oui, personne ne m’attend chez moi et j’ai envie de rester encore une soirée avec tout le monde plutôt que de rentrer ce soir à Toulouse.
Il est bientôt 22 h quand on arrive à Cuxac. On y retrouve le « Peter ». L’ambiance n’est pas trop à la bonne humeur. Olivier est un peu furax d’avoir abandonné dans ces conditions alors qu’il était bien reparti aujourd’hui.
Finalement, il nous dit qu’il s’est bien pris le rocher ou la pierre au même endroit que nous, sauf que le triangle de sa Clio n’a pas supporté le choc !

Le "Peter" après une dure journée !!.....
Eric et Olivier ...

Tableau de bord final
Engagés : 124 - Partants : 116 - Classés : 67
Temps
Classement
Groupe N
Classe N3
Ecart 1er
1h43m20,8s
61ème / 67
27ème / 27
13ème / 13
+22m11,6s

Bilan de ce Montagne Noire …. Dernier de groupe, dernier de classe mais on aura tout de même passé un excellent week end, terminé le rallye et tout s’est bien déroulé pour nous, tout compte fait. Patrick n’était pas en forme ou du moins pas « dedans ». Moi, à part une petite fatigue passagère, ça c’est plutôt très bien passé malgré ce que je craignait le matin.
Content d’avoir connu enfin le « Peter Alawie Team » : Olivier et François ainsi que toute l’équipe. Content également d’avoir vu et revu les équipages que l’on a plaisir à revoir à chaque fois.
Merci à l’incontournable DD et à Xav’ pour leur soutien et je garde bien sur pour la fin un très vif remerciement à Eric pour nous avoir accueilli tout au long de ce week end prolongé. Au plus fort de ces 4 jours, on s’est tout de même retrouvé à 12 dans sa maison !.
Un grand merci à lui et à sa sœur.
En tout cas, rendez vous pris pour l’an prochain, s’il le veut bien ……

Maintenant, pour moi, c’est les vacances dans les P.O.
Il est prévu de faire l’assistance de DD et Richard, son copil, pour les 3 châteaux, les 19 et 20 août prochain car, figurez vous, « el » DD va enfin courir avec sa 309 !!
Après, ce sera en octobre les Côtes du Tarn, toujours en assistance de DD et Richard et enfin pour nous le Fenouillèdes en novembre.

A la prochaine …

Liens :
Site du rallye : http://www.rallyemontagnenoire.com
Tous les résultats : http://www.patricksoft.fr


Début de page
Retour menu