24ème Rallye du Fenouillèdes (66)
Rivesaltes - Ille sur Têt (66), les 25 et 26 novembre 2006

Nous voici donc à l’approche de cette nouvelle édition du Fenouillèdes.
L’an passé, tout avait été de travers pour moi, que ce soit du côté site web que du côté personnel.
Il fallait donc que cette année efface d’une façon radicale les mauvais points de l’an dernier.

Cette fois ci, c’est du sérieux car le team est au complet. L’incontournable DD et Richard se sont remis de l’échec du côtes du Tarn et avec la galère du plateau.
DD a demandé à son pote Cédric Delage s’il pouvait lui prêter le sien … au cas où. C’est ok mais il y a quelques pièces à réparer.
Pour l’occasion, on retrouve évidemment nos joyeux drilles, à savoir Xavier et Momo.

Concernant le site du rallye, cela a été cette fois ci impeccable. Faut dire que je n’ai rien foutu contrairement à l’an passé où j’avais voulu innover. Avec le bide ramassé l’année dernière et la concurrence avec d’autres sites qui font la même chose que moi pour ce Fenouillèdes, je ne me suis pas du tout foulé. L’ASA par l’intermédiaire de "Mati" m’a communiqué le strict minimum et j’ai mis les infos en ligne, rien de plus. Cela a très bien marché et merci à lui.

Innovation également pour ce rallye : La déco.
Et oui, on a réussi à mettre quelques décalcos sur la Clio mais uniquement des adresses de site. Ca suffira.

Une ombre cependant au tableau, ma Mégane m’a lâché il y a 2 semaines à peine et on se retrouve donc avec une voiture en moins. Je vais être obligé de dépendre de mes compères pour le week end du rallye y compris pour celui des recos.

Côté organisation du team, on devrait se retrouver tous chez les parents de Patrick le week end du rallye mais on ne sait pas trop à combien ni qui vient. Combien y aura t-il de voitures ? Organisation de l’assistance, etc …

De plus, on a un problème de pneus. DD n’a toujours pas changé les siens et Patrick devrait aussi se procurer 2 pneus pour l’arrière.
Xav’ s’est proposé de régler ce détail auprès d’un fournisseur qu’il connaît mais quelques contre-temps ont empêché de mener à bien l’achat des 4 pneus.
Bref, à la veille de partir à Cassagnes pour la semaine, quelques soucis restent à résoudre du côté intendance : Pneus, plateau et organisation. Il reste une semaine, ça devrait aller mais pour ma part, je ne pourrai pas trop les aider.
Côté recos et pour des questions de disponibilités, DD et Richard ont prévu de les faire le samedi. Pour nous, ce sera le dimanche.

Samedi 18 novembre 2006.
Départ de Toulouse avec Patrick qui me dépose à Cassagnes au passage.
En fin d’après midi et avant d’entamer une autre boucle de recos, DD et Richard passent me chercher à la maison et m’accompagnent au col à 3km, départ de l’ES de Bélesta, pour papoter avec les commissaires présents et voir quelques équipages.
Je passe un petit moment avec eux et vers les 17h30, je profite qu’ils rentrent par Cassagnes pour monter dans leur voiture plutôt que de rentrer à pied.

Dimanche 19 novembre 2006 - Les recos.
Après DD et Richard, c’est donc à nous de faire ces recos. Contrairement à eux, nous reprenons les notes de l’an passé et ne faisons que 2 passages, ça suffira largement.
Rapide déjeuner à la maison puis à la fin de la journée, je retourne au col avec l’antique R18 de mon paternel pour aller de nouveau au départ de l’ES. C’est la petite famille du site "3A66" qui est présente et que nous avions d’ailleurs vu lors de nos 2 passages.

Rendez vous vendredi prochain. D’ici là, au programme, une petite semaine à Cassagnes … tranquille.

Vendredi 24 novembre 2006 – Les vérifs
On est vendredi matin et les dernières nouvelles en provenance de Plaisance ne sont pas bien brillantes.
Toujours pas de pneus pour ce week end. DD n’a toujours pas la remorque et on ne sait toujours pas comment on va s’organiser durant ces 3 jours.
En théorie, on devrait tous se retrouver au circuit du Roussillon vers les 17h soit avec 3 voitures mais apparemment, cela ne va pas être le cas.
De plus, sans ma Mégane, l’organisation risque donc d’être un peu compliquée pour Patrick et moi.
Quoiqu’il en soit, je pars de Cassagnes avec la R18 et au passage à Latour, je vois la Mitsu de Robert Abadie au garage Ségura ainsi que Jean-Pierre de son team assistance. Je m’arrête pour dire bonjour et constate que ce n’est pas la joie pour eux. Forfait possible car la Mitsu ne démarre pas.
Arrivé à Rivesaltes, je retrouve Patrick comme prévu au circuit. On verra pour la suite.

On appelle DD et il confirme qu’ils seront en retard. A la nuit tombante, on se décide à changer les roues et de passer aux vérifs sans attendre le reste de la troupe.
Beaucoup de monde est au rendez vous, à vrai dire la grande majorité des locaux et évidemment toutes nos connaissances.
Tout se passe très bien et il est temps de faire un point pour ce soir.
Le convoi de nos compères arrivant vers les 21h, on a juste le temps d’aller chercher quelques pizzas au centre de Toulouges avant d’aller les attendre au péage de l’autoroute.

DD, Jacky, Quentin, Momo, Richard, Patricia et Xav arrivent enfin puis cortège vers la maison des parents de Patrick. On pose la 309, rangeons les voitures et enfin un peu de calme.
L’arrivée de Chantal et 2 gamins complète le tableau pour cette soirée assez bousculée.

Il est temps d’aller se reposer. Demain, les chose sérieuses vont commencer …

Samedi 25 novembre 2006.
Une matinée qui aurait du être en théorie tranquille est donc transformée en grosse effervescence. En effet, les pneus tant attendus sont enfin arrivés chez Euro-Tyres, tout proche. Il faut les monter sur jantes tandis que DD et Richard partiront aux vérifs …
Du coup, grosse pression pour préparer les 12 convives à être prêt en 1h.
Tout est ok et nous sommes dans les temps. Patrick, Chantal, Patricia et moi partons pour Euro-Tyres. Tout est ok également à part quelques soucis pour monter les pneus sur les jantes à DD.
Maintenant direction le circuit du Roussillon dans le 4x4 de Chantal avec les 4 jantes à l’arrière.
Arrivés sur place, on retrouve le reste de l’équipe et commençons notre longue attente jusqu’à 12h

Il n’y a pas de programme officiel du rallye mais le site est indiqué sur l’affiche. Un mieux par rapport à l’an dernier et on nous distribue même des "Indep".

Liste des engagés

DD a le numéro 57 et nous le 95. On ne devrait pas trop se gêner à l’assistance ou du moins pour les 2 premiers passages.
On essaie de se dé-stresser mais rien n’y fait. Pour ma part, je n’ai bien sur pas faim ce midi et la pression commence à monter. Normal.
Je pars me changer rapidement dans les toilettes et après avoir vu partir "el" DD et Ritchie, on commence à se diriger vers le pointage pour l’entrée au parc.

Allez, il faut y aller et …. zen.

Tableau de bord
Engagés : 161
418km
dont 130km d'ES et 288km de liaison
Groupe N : 48 - Classe N3 : 20
Groupe F2 : 68 - Classe F214
: 41

On rentre tranquillement au parc pour 13h14.
Pointage à 13h24 puis un rapide tour de circuit et direction Ille sur Têt pour la première assistance.
Arrivés sur place, une longue attente pour le pointage à 14h16.
On arrive enfin pour changer les nouvelles roues à l’arrière. 10 mn maxi pour faire ce changement et le point par la même occasion.
Xav nous apprend que DD et Ritchie n’ont pas pu mettre leurs nouvelles roues. Les goujons étaient trop courts !!. Arf, que de temps perdus pour rien !!
En parlant de temps perdus, je consulte mon chrono et m’aperçois que l’on va être à la bourre. Je commence à m’inquiéter car Momo est en difficulté pour la dernière roue.

Je presse tout le monde et on repart avec un pointage à 14h26 dans la minute ! Ca commence bien !
Dire que l’on a attendu presque ½ heure dans la rue pour rentrer au parc et que l’on a seulement 10 mn pour l’assistance, c’est un peu court. Faudra le signaler lors de "l’après" Fenouillèdes !
Bref, départ pour Bélesta. Il fait beau, je suis calme, Patrick aussi et la Clio à l’air d’être nickel. Tout va bien donc.

ES 1 : Bélesta - Pézilla - 21k600
Pointage à 14h44 et on constate déjà un premier arrêt de course et une file interminable de voiture. Je vais voir sur la ligne de départ si à tout hasard je vois la 309 de l’inénarrable DD.
Et oui, il est là mais j’ai juste le temps de lui faire un coucou avant qu’il prenne le départ.
Diable, il a le N°57 et nous le 95. Cela veut dire que l’on va rester encore un petit moment à attendre …
On en profite pour papoter avec Pascal, n°92 et Olivier Pérès N° 94. Je prends des photos et même un petit film avec mon caméscope que j’ai emporté avec moi.
Allez, c’est notre tour. Départ à 15h53, soit 1 heure après mon pointage de tout à l’heure.
On branche la caméra embarquée et c’est parti.
Tout se passe très bien mais au niveau de la cave de Montalba, on voit DD, Ritchie et les filles nous saluer … La 309 est sur le côté.
Et Merde, ils n’ont pas été plus loin .. Que s’est-il donc passé ? On a eu le temps de voir que la voiture n’a rien, ni leurs occupants.
Pour nous, le reste de l’ES se passe très bien mise à part mon appréhension dans la descente des Auzines. Passé l’épingle de Rocquevert, on voit la R11 de Balihaut salement amochée et par moment, je vois de très près les rochers sur le côté droit mais l’arrivée se fait sans problème.

Avec tous ces retards, avec un peu de chance on arrivera peut être avant la nuit pour la 2ème ES. On part sur le routier vers Ansignan, le long du lac, Rasiguères, Planèzes et Latour. Des lieux toujours aussi familiers.
Tableau de bord ES1
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
15m10,3s
(15m43,3s - 2005)
90ème / 124
km/h
+2m47,9s
12m22,4s (Raynal)
Forfaitaire
86ème /124

ES2 : Estagel – Calce - 8km75
Arrivée sur Estagel, on constate un nouvel arrêt de course. La nuit commence à tomber et on se dit que ce sera, comme l’an passé, une ES nuit sans phares additionnels.
On apprend que dans l’ES1 et qu’à partir de la N° 100, les voitures sont parties en liaison.
On rencontre Pascal, le photographe d’Atollplus-racing. On discute un petit moment puis à la table de pointage, je retrouve Nathalie, la femme du regretté Didier qui est là pour me faire un petit coucou avec ses enfants. Dire qu'il était là au même endroit l'an passé pour m'encourager. Un petit moment d’émotion me gagne mais la réalité de pointer à l’heure est là également.
Pointage donc à 17h03 et départ à 17h36.
Tout va bien jusqu’à Calce puis direction Ille Via Baixas, Pézilla la Rivière et Millas.

Tableau de bord ES2
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
6m38,9s
(7m07,5s - 2005)
109ème / 123
km/h
+1m30,4s
5m08,5s (Raynal)
93ème / 123

Arrivé à Ille, ce sera donc la pause jusqu’aux 2 ES de nuit.
Petit passage par l’assistance où nous retrouvons bien entendu tous nos joyeux drilles, complétés par DD et Richard ainsi que Daniel et Sylvie venus nous rejoindre pour la soirée.
DD nous explique donc que c’est à nouveau un cardan qui a lâché dans le virage de Montalba. Va falloir étudier sérieusement ce problème car ce n’est pas normal qu’un cardan tienne à peine 5 km. La bonne nouvelle, c’est qu’il a le plateau et que l’on aura pas la même galère que la dernière fois.
Je pointe donc à 18h36 pour une assistance de 20mn.
Le temps de monter ce qui nous sert de rampe et de contrôler un minimum de chose, pointage à 18h56 pour une mise au parc, place du foirail.
Bon, on va pouvoir décompresser un petit peu mais rien n’a été prévu par l’intendance au niveau victuailles.
Entre temps, nous allons voir les résultats des 2 ES et je m’aperçois que l’on nous a collé 12m38 dans la 2ème !!
Arf, pas bon, cela. On est donc forcement en bas du classement et je profite de voir Jean-Paul, le commissaire relation concurrent et que nous connaissons par ailleurs pour lui soumettre ce problème.
Pas de soucis, il va faire le nécessaire pour réparer cette petite erreur.
Apparemment, il est beaucoup plus occupé à recevoir les réclamations qui pleuvent concernant l’ES annulée pour les concurrents en fin de liste.
Daniel nous propose d’aller chercher des Pizzas pour nous mais tout le monde est éparpillé et c’est un peu n’importe quoi.
Finalement, après regroupement de toute l’équipe, on se décide pour une petite brasserie juste en face du parc.
Patrick et moi commandons rapidement et les premiers départs ne se font pas attendre.
Pointage pour 20h29 donc nous laissons donc notre petit monde continuer à grignoter et nous nous dirigeons vers le parc. Le reclassement a été effectué, nous repartons à la 93ème position et nous nous trouvons juste derrière Michel Soler et sa Cosworth ainsi que devant la C2R2 d’André et Danielle Sanchez.
Pas trop le temps de discuter et on file direction Bélesta qui, cette année, n’est pas annulée !
Au passage devant la brasserie, nous avons même droit à une "Hola" du PSA au complet. Moi qui ne voulait pas me faire repérer dans Ille, c’est raté ….

ES3 : Bélesta - Pézilla - 21k600 (Nuit)
On reprend la route pour Bélesta et pointage à 20h46.
Quelques cassagnols sont au départ. Parmi eux, Olivier qui nous mitraille avec son appareil photo pendant notre départ.
Tout ce passe très bien jusqu’au bout. Au passage à Montalba, une foule immense et crépitement de "Flash" au seul endroit où l’on peut voir quelque chose depuis notre habitacle.
Direction Estagel toujours via Ansignan, Rasiguères et Planèzes …. Déserts.

Un petit passage par la station service pour ravitaillement et nous voici au départ de la dernière ES de la journée.

Tableau de bord ES3
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
15m44,5s
77ème / 111
km/h
+2m52,4s
12m52,1s (Raynal)
78ème / 111

ES4 : Estagel – Calce - 8km75 (Nuit)
Au pointage, je vois David le frère de Didier, lui aussi venu pour assister à ce Fenouillèdes. Il aurait du être parmi les concurrents mais un désistement de dernière minute de la part de son pilote l’a finalement contraint à rester à pied.
Pointage 21h59 et c’est parti.
Le col de la Dona est rempli de spectateurs, du moins on aperçoit les ombres mais dans la montée jusqu’à Calce, on voit aussi sur les côtés quelques feux, témoins d’un public nombreux qui est venu se poster sur toute la longueur de l’ES.
Arrivé à Calce, on fait un peu mieux qu’au premier passage, normal avec des phares en plus, mais également 45s de mieux que l’an dernier.

Tableau de bord ES4
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement

6m32,4s
(7m14,5s - 2005)

100ème / 109
km/h
+1m17,8s
5m14,6s (Raynal)
82ème / 109

Il fait étonnamment doux en cette saison et en descendant de Calce, on aperçoit au loin les lumières de Perpignan et la côte. On passe Baixas, rattrape la 4 voie et arrivée prévue au parc à 22h53 mais pointage en avance. On retrouve toute l’équipe mais on se s’attarde pas à discuter car d’une part il fait nuit et il est tout de même tard malgré tout.
Allez, direction Toulouges pour une bonne nuit de repos qui nous fera du bien à tous.

Tableau de bord fin 1ère étape
Temps
Classement
Groupe N
Classe N3
Ecart 1er
44m06,1s
82ème / 109
26ème / 33
11ème / 11
+8,28,5s

Dimanche 26 novembre 2006.
2ème journée et beau temps en perspective.
Encore un matin un peu bousculé vu le nombre de convives mais tout se passe bien.
Retour au circuit du Roussillon pour 9h. DD nous a déposé puis a filé rejoindre le reste de l’équipe à Ille.
Nous rentrons au parc à 10h20 et départ pour Ille avec un pointage au parc d’assistance à 11h12.
On retrouve bien sur la bande et il ne suffit cette fois ci que quelques minutes pour enlever les 2 phares supplémentaires, rien d’autre à faire.
Sortie assistance à 11h22 et direction Bélesta.

ES 5 - Bélesta - Pézilla - 21k600
A la cave, pointage à 11h40 et départ de cette première ES de la journée.
Un peu avant Montalba, Patrick me fait le coup du "j’suis chaud, j’suis chaud".
Comme à l’accoutumée dans ces moments là, sa conduite devient brouillon et brutale. Je me souviens que la fois précédente, au côtes du Tarn, on était parti aux fraises dans un champ entre autre à cause de cela.
Du coup, jusqu’au col des Auzines, ça passe mais arrivés dans la descente après le col, lieu hyper dangereux par excellence, je le calme net, ce qui refroidi immédiatement son ardeur.
On fait pratiquement un sans faute, jusqu’à la fin. Va falloir bosser la dessus, il y a un créneau potentiel pour s’améliorer sans pour autant faire le casse-cou.
Bilan tout de même pour cette ES : 1mn en moins par rapport à celle de nuit d’hier soir et 30s par rapport à celle d’hier après midi.

Au point stop, on voit Pascal Llabrès qui manifestement n’ira pas plus loin, sa Clio le laissant tomber.

Tableau de bord ES5
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement

14m47,6s
(15m42,8s - 2005)

78ème / 99
km/h
+2m26,3s
12m21,3s (Bérenguer)
76ème / 99

ES6 - Ansignan - Maury - 14k300
Quelques kilomètres tortueux nous amène comme la veille à Ansignan.
On a un peu de temps devant nous et j’en profite pour faire des photos.
Des villageois nous interpellent et l’un d’eux nous traite de tous les noms concernant les dangers que nous représentons.
On laisse pisser car c’est inutile de tenter de parler à ces "primaires".

Pointage à 12h23 et départ dans la foulée.
J’ai maintenant la technique bien rodée pour ne plus me faire avoir avec les harnais, ce qui m’enlève un stress supplémentaire.
Et c’est parti pour les bords de l’Agly, puis St Arnac, les Carrières et la descente de Maury. Arf, je l’avais oublié celle là ! toujours aussi impressionnante …
Arrivée à Maury sans problème, une fois de plus.

Tableau de bord ES6
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement

9m51,9s
(10m05,2s - 2005)

76ème / 94
km/h
+1m46,1s
8m05,8 (Bérenguer)
72ème / 94

Sur la route qui nous emmène par Estagel, le col de la bataille et Millas, on fait le point avec Patrick et on constate qu’effectivement avec des notes bien posées et sans être agressif dans la conduite, comme cela a été après mon intervention, on peut faire quelque chose de propre.

Entrée parc regroupement à 13h26 pour 40’ en théorie mais sortie à 13h54.
Pointage assistance à 13h59 où l’on retrouve nos comparses du PSA et on constate avec plaisir qu’Ils ont installé la tonnelle d’une façon impeccable.
On en profite pour un petit grignotage rapide et s’en suit une grosse rigolade sous les yeux des autres assistances quelque peu interloquées !

Bref, sortie assistance à 14h19 et direction la dernière boucle.

ES 7 - Bélesta - Pézilla - 21k600
Pointage à Bélesta à 14h37 et départ.
Cette fois ci, une véritable osmose se produit avec Patrick …
Les notes tombent à la perfection, la Clio suit …. Du billard sur toute la ligne. Incroyable, pas une erreur.

Arrivés à Pézilla, on en revient pas tous les 2 de cette impression.
Les temps sont pour ainsi dire les mêmes qu’hier, voire moins bon que le précédent passage et le classement pas terrible mais … On est très content de nous.
Direction maintenant la dernière ES.

Tableau de bord ES7
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
15m04,1s
80ème / 90
km/h
+2m32,5s
12m31,6s (Bérenguer)
70ème / 90

ES8 - Ansignan - Maury - 14k300
Je pointe à 15h20 et c’est parti.
On essaie de renouveler la prestation de la précédente ES et ça se passe également très bien.

Et c’est l’arrivée à Maury … 1 rallye de plus et de terminé au palmarès.
Tableau de bord ES8
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement

9m56,2s
(10m12,0s - 2005)

74ème / 90
km/h
+1m48,0s
8m08,2s (Beuron)
70ème / 90

On arrive au Parc à Ille et podium à 16h10 avec un pointage en avance.
Beaucoup de monde pour accueillir les équipages et je retrouve quelques compatriotes de Cassagnes comme Jean-Phi qui me pose des questions sur une éventuelle saison en rallye.
Tiens Tiens … Un futur nouvel équipage ? A suivre …
Un commissaire vient nous voir si nous avons des réclamations à faire concernant les problèmes liés aux ES annulées. Par chance, nous n’avons pas eu un seul ennui de ce genre et je lui réponds que tout à été impeccable pour nous.
Et c’est vrai !
Tout a été vraiment très bien durant ce week end, on va pas se plaindre de quoi que ce soit.
Comme d’habitude, dernier de classe et en bas du classement groupe mais rallye terminé une fois de plus.
Pas de chance par contre pour nos infatigables compères DD et Ritchie mais ils se rattraperont au prochain Vallespir, j’en suis sur  !!

Tableau de bord final
Engagés : 161 - Partants : 139 - Classés : 90
Temps
Classement
Groupe N
Classe N3
Ecart 1er
1h33m45,9s
70ème / 90
25ème / 29
9ème / 9
+16m41,0s

C’est "Jeff" Bérenguer qui remporte ce Fenouillèdes pour la 3ème fois. Il n’était pas venu sur ces routes depuis presque 10 ans et cela lui a bien réussi.

On se prépare à repartir car comme toujours nous ne restons pas pour la remise des prix. Nous n’avons pas le temps, il faut rentrer vers les bords de la Garonne et en plus, ici, c’est le genre de cérémonie uniquement destinée voire réservée à ceux qui ont un classement dans un groupe ou une classe, donc pas de regrets.

La 309 est chargée sur le plateau, je prends le volant de la Clio et c’est parti pour Toulouges.
Pour ma part, il faut que je ramène la R18 à Cassagnes. Cette antiquité nous a bien rendu service et c’est Xav qui se propose de m’accompagner puis de me ramener sur Toulouse.
Une bonne heure après nous retrouvons tout le monde au péage de Rivesaltes et cette fois ci, c’est parti pour de bon.

Rendez vous l’année prochaine au Vallespir pour débuter une nouvelle saison. On se le réserve avec le Fenouillèdes car pour les autres rallyes, on verra selon l’humeur mais le PSA sera à nouveau fin prêt pour de nouvelles aventures …
Quand à moi, pas de vacances dans le Pacifique cette année. Snif.
Vais rester à la maison …et essayer de m’occuper l’esprit durant l’intersaison …

A suivre.

Epilogue.
Arrivés au péage de Toulouse, DD et Patrick continuent leur route tandis que Xav m’accompagne chez moi dans sa 205. A peine devant la maison que le portable de Xav sonne et que Patrick, affolé, nous signale que DD à eu un accident sur la rocade avec l’espace et le plateau !
Quoi !!.

On fonce pour les rejoindre et effectivement, ils nous apprennent que l’essieu du plateau à cédé en pleine vitesse et que DD a réussi à maintenir l’Espace pour éviter la catastrophe.
Le plateau a touché la rambarde droite de sécurité et le pire a été évité mais DD en a lourd sur la patate.
Abandon rallye, tracasseries dans l’organisation du PSA, accident, dépanneuse, assurance, frais …
Week end de merde pour lui jusqu’à la fin.

Liens :
Site du rallye : http://perso.wanadoo.fr/rallyedufenouilledes (Edition 2006)
Tous les résultats : http://www.patricksoft.fr


Début de page
Retour menu