21ème Rallye des Côtes du Tarn (81)
Rabastens (81), les 21 et 22 octobre 2006

Et de 2 …
Après avoir réussi leur premier rallye, L’inimitable DD et son nouveau complice Ritchie renouvellent l’opération avec ce 21ème rallye du Côtes du Tarn.
Pour Patrick et moi, on s’est abstenu. On l’a fait l’an dernier et on s’est dit encore une fois qu’il valait mieux se réserver pour le Fenouillèdes.
On sera bien entendu au rendez vous mais aussi avec le reste de l’équipe à savoir Xavier et Momo. Le Team "Plaisance Sport Auto" commence à se former petit à petit.

Jeudi 19 octobre. Débriefing.
On se donne rendez vous vers les 21h dans le garage de DD pour un dernier point.
DD a fait l’acquisition d’un groupe électrogène. Ce sera très pratique pour le samedi soir à l’assistance à Rabastens.
Tout est prêt alors, à samedi pour le grand jour.

Samedi 21 octobre - Les vérifs
On s'est donné rendez vous à 7h30 devant le garage de DD. Petit cafouillage au niveau des voitures et dans le "qui devait passer prendre qui".
En effet, Patrick devait passer me chercher pour partir ensemble et moi j’avais compris que l’on se donnait tous rendez vous au garage.
Du coup, on se retrouve tous avec nos véhicules devant la porte du garage de l'incontournable DD.
Pas grave, DD et Ritchie partent par la route avec la 309, Xavier et momo avec l’Espace et Patrick me raccompagne à Toulouse pour déposer la Mégane afin de ne pas prendre un véhicule inutilement.

Direction maintenant Brens tout près de Gaillac car contrairement à l’an passé, c’est là-bas que les vérifs ont lieu.
On se retrouve tous près du parc et l’équipe s’affaire déjà à démonter les roues. En parlant de roues, ce sont toujours ces mêmes pneus pourris que DD traîne depuis les 3 châteaux. Lors de ce rallye, sur du sec, ils ne tenaient pas la route … A surveiller donc.
Les vérifs administratives terminées, la 309 est décorée et ils ne tardent pas à passer au technique.
On retrouve un grand nombre de personnes et j’en profite pour filmer.

Pour midi, on part tous à un resto-self à l’entrée de Gaillac. Il y a beaucoup de monde car les organisateurs du rallye ont donné une entrée gratuite pour chaque équipage. L’an passé, c’était des tee-shirts et des stylos, cette année, c’est le self … . Sympa en tout cas.
Allez …. Après ce petit repas, il est temps d’y aller.

Samedi 21 octobre - Le rallye
Tandis que l’infatigable DD et Ritchie attendent patiemment leur tour, Xavier et Momo filent directement autour de Salvagnac afin de se préparer pour l’assistance. Ils ont le temps et avant de s’installer, ils iront voir passer les premiers équipages dans l’ES2.
Pour nous, ce sera spectateur dans la première ES ainsi que dans la première épingle pour d’une part filmer les premiers concurrents et bien sur voir passer DD et Richard ! On emmène Quentin avec nous.
Les premières voitures arrivent. Il fait une chaleur infernale pour un mois d’Octobre. Beaux passages pour certains équipages.
La "69", c’est leur numéro, ne va pas tarder. Ça y est, elle arrive.
Humm, DD passe pratiquement au ralenti dans l'épingle. Les pneus, bon sang, les pneus !
Tout de suite après, on file les attendre au bord de la nationale afin de voir si tout va bien.
Toujours ces soucis de pneus auxquels il n’a toujours pas confiance, nous dit "el" DD.
Ils repartent rapidement puis pour nous, direction Salvagnac. On les attendra plus tard au pointage une fois qu’ils auront fait l’ES2.

Nous voici à Salvagnac où nous retrouvons Xav et momo qui cherchent péniblement une place pour se garer. Finalement, on se pose en haut du village, près de la place de l’église.
Pendant qu’ils installent le matériel, je vais attendre DD et Ritchie au pointage.
Une fois arrivé, je prends quelques photos puis on essaie le générateur et les divers outils. On est paré pour ce soir et pour l’ES de nuit.
Le temps imparti pour l’assistance est terminé, ils repartent. Xav et momo restent avec Quentin. Patrick et moi partons sur l’ES4, pour filmer à nouveau et évidemment afin de voir DD et Richard passer.
A peine quelques kilomètres autour de Salvagnac, on s’installe pour cette ES, juste à l’endroit d’ailleurs où s’étaient installés Xav et Momo tout à l’heure. On discute un peu avec les commissaires en attendant les voitures ouvreuses.
Les premières voitures arrivent et au bout d’une petite heure, on s’attend à voir passer la 309.
Dans la CB, j’entends que la "69" s’est arrêtée. Damned, c’est DD. On se regarde avec Patrick, mauvais signe.
Je téléphone sur le portable et DD confirme, cardan cassé.
On part de suite à l’épingle en question pour les rejoindre. Xav et Momo ont été mis au courant et on se retrouve sur le chemin.
Arrivés sur le lieu, il faut attendre que la dernière voiture soit passée pour pouvoir aller les rejoindre.
Je profite pour filmer les derniers concurrents et nous partons enfin les retrouver. L'inconsolable DD est effondré.
D’abord, pour cette casse, le cardan est pratiquement neuf mais c’est surtout comment faire pour rentrer. Et oui, pas de plateau vu que l’on est venu par la route.
On merdoie un peu pour trouver une solution. La meilleure aurait été d’aller voir le commissaire tout de suite pour nous réserver une dépanneuse mais dans l’action, nous n’y pensons pas et on se retrouve, la nuit tombante, a essayer tous les cas possible.
Xav appelle Michel Soler, un copain à lui, qui est d’accord pour nous prêter sa remorque jusqu’à Toulouse. DD préfère emprunter une remorque à quelqu’un que l’on connaît, au cas où il y aurait un problème.
Du coup, on est obligé de partir au parc à Rabastens pour choper Alain Dessens où quelqu’un d’autre susceptible de nous aider.
C’est décidé, je pars avec l’imperturbable DD à Rabastens tandis que l’équipe reste sur place.

Arrivés à Rabastens, il fait nuit noire et les groupes électrogènes fonctionnent à plein rendement. On retrouve Steeve qui fait l’assistance de Jean-Michel Marcellin. Il a un gros numéro donc il va falloir attendre un bon moment avant qu’il arrive vu que les premiers équipages ne sont même pas rentrés au parc !
Alain a le N° 10 et dès son entrée au parc, DD file lui demander s’il peut nous prêter sa remorque. Avec John, ils nous disent "oui" de suite. Il suffit d’aller chercher la remorque derrière la cave de Rabastens. Ouf !, c’est bon. Il ne reste plus qu’à aller chercher la 309 et de repartir sur Toulouse.

Sur le chemin du retour, je ne suis pas rassuré. La 309 est très peu attachée et la remorque n’est pas à nous. J’espère que tout tiendra. Au péage, à l’entrée de Toulouse, on laisse DD et Patrick me ramène chez moi.
Cela devrait aller maintenant.
Avec Xav, on s’est donné rendez vous pour demain car tant qu’à faire, demain on y retournera en spectateur !!

Dimanche 22 octobre – En spectateur.
Comme prévu, Xav passe me chercher avec Brian, un jeune voisin à lui.. On passera tout ce dimanche en spectateur.
Beau soleil et beau petit film toute cette journée.

Enfin voilà, côté DD et Ritchie, c’est la frustration de ne pas avoir été jusqu’au bout et il faudra voir pourquoi un cardan casse comme cela. Une chose est sure pour éviter que le problème de plateau ne se reproduise ailleurs, il faudra penser à faire quelque chose pour la prochaine fois, au moins en louer un pour le week end et pour les 2 voitures.
Idem pour les pneus, il faut trouver une solution pour les remplacer rapidement ! On va y travailler …

Un grand merci à Alain et John Dessens pour nous avoir prêter la remorque. DD est venu d'ailleurs faire un rapide aller-retour pour les remercier à nouveau.

Rendez vous donc au Fenouillèdes et avec les 2 autos cette fois-ci.
A suivre.

Liens :
Site du rallye avec tous les résultats : http://rallyedescotesdutarn.free.fr/
La fameuse vidéo que j'ai réalisé durant ce week end !!
21ème Rallye des Côtes du Tarn.


Début de page
Retour menu