5ème Rallye de Cadours (31 - 82)
Cadours (31), les 18 et 19 juin 2005

Dans la perspective que ma prestation en tant que copilote débutant au Vallespir se passe bien, ce qui fut le cas, Patrick avait prévu pour sa saison 2005, 3 rallyes : Le Vallespir, Le Fenouillèdes et un "extra" dans la région Toulousaine. Son idée était de faire le Montagne Noire, vers Mazamet-Castres, les 22 et 23 juillet. Cependant, les disponibilités pour ce week end n'étant pas géniales pour moi, on se décida donc pour un régional local, le Cadours. Ca finira les "Sliks" rajouta Patrick.

Pour l'occasion, je me suis proposé de m'occuper de l'intendance préalable à savoir, prendre contacts avec les organisateurs, envoie programme et demande d'engagement.

Dimanche 12 juin. Les recos.
Je passe chez Patrick à 14h et direction Cadours. Le village est à environ 40 km au nord-ouest de Toulouse.

A la différence du Vallespir où j'avais laissé l'étude du road Book un peu de côté, cette fois-ci cela devenait obligatoire car ni Patrick et encore moins moi connaissions le parcours dans le détail.
Un premier constat : Les routes sont bien différentes, rapides avec beaucoup de carrefours.
On galère un peu pour trouver l'itinéraire mais après une étude poussée, nous arrivons à faire les recos sans problèmes.

Samedi 18 juin. Les vérifs.
On est convoqué pour 15h30.
Je passe prendre DD, puis arrêt chez Patrick et direction Cadours. 
Bigre, Patrick a changé l'échappement et à installé une vraie ligne GrN. La Clio fait maintenant un bruit de .... voiture de rallye !!
Faut dire que ça devenait presque nécessaire car souvent, les spectateurs dans les spéciales ne l'entendait pas arriver. En tout cas, maintenant, ils entendront la Clio de loin !!

Arrivé à Cadours, tout d'abord, changement de pneus. On aurait pu venir avec les "Sliks", vue la distance, mais avec une ligne GrN toute neuve, en cas de contrôle par la maréchaussée, ça risquait de coincer.
On change donc les pneus sous une chaleur accablante puis ce sont les contrôles administratifs au syndicat d'initiative.

On a le N°33.

Liste des engagés

Il fait tellement chaud que les adhésifs fondent sur la carrosserie de la Clio. Il faut s'y prendre du premier coup pour les coller.
Les plaques sont vraiment superbes. Faudrait les faire voir à l'ASA Roussillon, ça leur donnerait peut être des idées car côté plaques, c'est franchement pas terrible.

Patrick et DD s'affairent au dernier habillage

Les vérifs techniques se déroulent au centre ville de la bourgade, sous la halle au marché.
Nous y passons une bonne partie de l'après midi et retrouvons Marie "Poppin's" Ottavi et Boris Carretero, venus de notre lointain Roussillon. Marie va assurer l'ouverture avec une "00" en doublé avec Vincent, le pilote original. Boris est venu en quête de quelques points pour la finale, en Corse.
Il fait vraiment une chaleur épouvantable.

En attendant les vérifs - Photo : François Pereira

Sous la halle - vérifs techniques

Dans l'après midi, on retrouve Cédric Delage, fils du talentueux Hugues Delage qui a été dans les années 90 l'un des plus brillants pilotes de rallye amateur. Xavier, un ami de DD, est avec lui et s'est proposé pour son assistance.
On reste ensemble jusqu'à la fin de l'après midi puis retour à Plaisance
La Clio est au parc pour la nuit.

La Clio au parc pour la nuit - Photos : Lalie

Ce soir, c'est grillade chez Patrick en compagnie de DD, Jackie et Xavier.

Tableau de bord
Engagés :
96
175,9km dont 39,9km d'ES et 136km de liaison
Groupe N : 42 - Classe N3 : 13

Dimanche 19 juin - Le rallye.
On se retrouve tous pour 9h à Cadours au parc et attendons patiemment notre heure de départ.
Pour nous, c'est 9h28. Comme par hasard, la pression commence à monter mais beaucoup moins cependant qu'au Vallespir.
Pas mal de monde devant le podium et le temps est plutôt couvert.
On retrouve Cédric peu avant le départ accompagné de Xavier et Maurice. C'est décidé, on fait l'assistance ensemble. On a 10 numéros d'intervalle. On ne se gênera pas trop dans le parc. 
On se dirige vers le podium. Je pointe, récupère mon premier carnet et direction le parc d'assistance. Celui ci se situe dans la grande ligne droite de l'ancien circuit automobile abandonné de Cadours-Laréole.

Plan de l'ancien circuit de Cadours-Laréole,
de notre assistance et du pointage.

Après quelques minutes seulement nous partons pour pointer à la sortie du parc. 9h43.
Je fais connaissance avec les copilotes des autos précédentes et suivantes et c'est parti pour la première boucle.
L'itinéraire commence par un contrôle de passage au village de Beaumont de Lomagne.
Arrivé à la bourgade, l'équipage précédent semble hésiter sur le chemin à prendre. Il s'arrête et nous demande où se trouve le contrôle ! Ils sont paumés. Le copilote n'a pas reconnu cette partie de liaison. Que cela ne tienne, on passe devant et ils nous suivent sans problème.

Passé le contrôle, on poursuit notre route et retrouvons Daniel Haro, un copain de Patrick.
Il part devant nous et quelques kilomètres plus loin, son Alfa est immobilisée avec une grande flaque d'huile sous le châssis. Il vient de casser la boite. On lui demande si on peut faire quelque chose pour lui mais il va se débrouiller pour appeler son assistance. Il est démoralisé.
Il faut aller pointer, donc on reprend la route.

ES 1 - Faudoas - 5k800
Arrivé au départ de l'ES, je pointe à 10h28.
Les choses sérieuses vont commencer.
5.. 4.. 3.. 2.. 1.. Ca y est, c’est parti.

Peu après le départ de l'ES1 - Photos : Lalie

Après seulement quelques virages, on fait un petit "tout droit" dans la première épingle. Une légère frayeur mais rien de bien méchant. Marche arrière et c'est reparti. Un passage un peu "piégeu" nous fait ralentir également mais le reste de la spéciale se déroule pas si mal que ça. Au point stop, Patrick me dit qu'il a été un peu déconcentré par la petite erreur du début. On l'analyse rapidement et c'est en fait un coup de pédale énergique avec le volant tourné qui a bloqué le frein. Diable, faudra faire gaffe pour les prochaines fois. En théorie, il aurait fallu que Patrick supprime l'option qui a provoqué le phénomène sur cette Clio de série mais apparemment, c'est du gros boulot, donc ...

Tableau de bord ES1
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
4m51,2s
61ème / 81
71,75 km/h
+ 55,3s
3m55,9s (Bérenguer)
61ème / 81

ES 2 - Drudas - 7k500
On retrouve les équipages avant le second pointage et discutons de nos chronos ainsi que de la sortie de route de la Saxo. De notre côté, on a rien vu. On était peut être un peu trop concentré. Le départ de cette spéciale se trouve à la sortie du village de Lagraulet.
Aller, pointage à 11h01 et c’est parti pour la 2ème.
Départ réussi et on se débrouille également pas trop mal.
Le point stop est à l’entrée de Drudas. C’est au centre du village que se trouve le regroupement.
Les nuages ont disparu faisant place à un beau ciel bleu et un soleil radieux. Ca va cogner.

Tableau de bord ES2
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
5m00,6s
44ème / 72
90km/h
+ 50,8s
4m09,8s (Bérenguer)
48ème / 72

Pointage à l’entrée du parc à 11h14.
On range la Clio et c’est la pause pour environ 40mn. L’endroit est sympa, à l’ombre des arbres. Pointage sortie de parc à 11h53 et direction à nouveau le parc d'assistance. Un petit contrôle de passage dans le centre de Cadours et c'est parti pour environ 35 mn d'assistance. On retrouve l'équipe. La chaleur devient vraiment insupportable et bien sur, pas un brin d’ombre. Les bouteilles d'eau fraîches proposées par Maurice sont les bienvenues ... 

Vue d'ensemble du parc d'assistance
Cédric ne va pas tarder à repartir

On part pointer à la sortie de Parc : 12h33. Je retrouve les mêmes copilotes que la première fois. Carole avec David Berardi devant moi et Xavier avec Jean-Pierre Faur derrière. C’est bon signe, ça prouve qu’ils sont toujours dans la course. On constate tous que la chaleur nous assomme et c’est parti pour la deuxième boucle.
Pour cette liaison et la suivante, plus besoin d’aller contrôler à Beaumont.
A Faudoas, on prend directement le chemin du départ de la spéciale.

ES 3 - Faudoas - 5k800
2ème départ au même endroit. Pointage à 13h13.
Va falloir faire attention à la fameuse épingle qui nous a surpris ce matin. Patrick la passe correctement et on continue.
Aucun soucis jusqu’à l’arrivée. On a même amélioré notre temps par rapport au premier passage.

Dans l'ES3 - Photo : François Pereira

Tableau de bord ES3
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
4m45,3s
39ème / 69
73,26km/h
+ 49,5s
3m55,8s (Bérenguer)
42ème / 69

Comme d’habitude, on se retrouve tous avant le pointage et discutons de nos chronos. On fait à peu près les mêmes temps avec la Honda de Jean-Pierre Faur.
La Clio devant nous, celle de David Berardi, fait un temps beaucoup plus performant.

ES 4 - Drudas - 7k500
Je pointe à 13h48 et départ.
Aucun soucis dans cette spéciale. J'entendais Patrick grommeler de temps en temps car à certains endroits, il aurait pu aller un peu plus vite !!. C’est vrai que les passages sont rapides.
Arrivé à Drudas, second regroupement. Je pointe à l’entrée à 14h01.
On commence à avoir un petit creux.

Tableau de bord ES4
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
4m56,7s
41ème / 69
91,22km/h
+ 47,8s
4m08,9s (Bérenguer)
40ème / 69

A la pause, Patrick et moi allons se chercher un petit sandwich à la buvette.
Maurice et Xavier nous retrouvent et nous signalent que le reste de l'équipe, c'est à dire DD, Cédric, les jeunes de l'assistance nous attendent pour une petite collation préparée par la grand mère de Cédric.
Arrivé près de leur camping-car, en effet, tout le monde est en train de casser la croûte.
Je ne sais pas si c'est la chaleur, le fait que nous n'avons pas encore fini le rallye ou bien qu'il nous reste peu de temps avant de repartir, mais je n'ai vraiment pas faim. Pourtant, il y a de quoi faire un bon pique-nique.
Cédric doit repartir et avec les abandons de ce matin entre la 23, la sienne, et la notre nous n'avons plus que 5mn d'interval pour le pointage. Donc, on repart au parc ensemble.
On pointe à 14h43 et direction Cadours pour un dernier contrôle de passage.
Puis à nouveau l'assistance pour environ 40 mn.

Vue d'ensemble du parc
Petite photo de l'équipe.
De gauche à droite : Xavier, Cédric, Maurice, le copi
de Cédric, DD et Patrick.

Je pars pointer à 15h23 à la sortie du parc d'assistance puis nouvelle liaison jusqu'à Faudoas.
Les copilotes sont toujours là et on commence d'ailleurs à sympathiser et rigoler.
Faut dire que dans un Régional, sans reclassement à chaque étape et pour peu que les équipages précédents et suivants n'abandonnent pas, on se retrouve toujours ensemble au départ. 

ES 5 - Faudoas - 5k800
Je pointe à 15h53 et on s'approche de la ligne de départ. Pendant les 3 mn réglementaires durant lesquelles je dois m'attacher, mettre le casque et brancher l'intercom, généralement, y'à le temps.
Mais ce coup ci, impossible d'attacher le harnais gauche. Bigre, la Clio s'approche de la ligne de départ et je ne suis toujours pas attaché !!
La panique me gagne car je vois le décompte des 30 secondes commencer et toujours impossible de l'attacher. Au secours !!!
Patrick, plus calme, demande au commissaire de voir s'il peut le faire et en profite pour donner le carnet de pointage. Pour moi, ce n'est plus possible. Ouf, j'entends le "clac" de l'harnais qui se fixe mais en même temps, je vois les doigts de la main de l'autre commissaire qui se décomptent !!! 
Stupeur, avec toutes ces émotions, je n'ai pas eu le temps de voir et de préparer si j'étais bien sur la bonne page de notes !! Re-panique.
Au "1", comme par magie, je me retrouve devant la bonne page et c'est parti .....
Je balance les notes comme si rien ne s'était passé et à l'arrivée, on fait notre meilleur temps. 10 secondes de mieux que le premier passage. Comme quoi ...

Dans l'ES5 - Photos : François Pereira

Tableau de bord ES5
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
4m41,8s
35ème / 67
74,31km/h
+ 42,7s
3m59,1s (Bérenguer)
40ème / 67

Dernière liaison pour rejoindre l'ultime spéciale. Tout se passe bien.
Arrivé au pointage, j'essaie plusieurs fois d'attacher mon harnais et ça marche. Je ne comprends toujours pas ce qui s'est passé tout à l'heure.

ES 6 - Drudas - 7k500
Je pointe à 16h26 et c'est le départ.
Aucun soucis. Impec sur toute la ligne malgré que j'entendais Patrick dans l'intercom dire encore qu'il aurait pu passer plus vite dans certaines courbes.
Arrivé à Drudas, c'est super. On a fini notre 2ème rallye et tout s'est très bien passé.

Dans l'ES6 - Photo : Sylvette Boscariol

Tableau de bord ES6
Temps ES
Position
Moyenne
Ecart 1er
Temps scratch
Classement
4m59,3s
42ème / 65
90,30km/h
+ 47,6s
4m11,7s (Bérenguer)
38ème / 65

Patrick discute quelques minutes avec le maire du village et direction Cadours pour le podium.
Là, je signe mon dernier pointage et la Clio s'en retourne au parc.

La Clio de retour au parc

Pour nous, maintenant, c'est la détente. On part se changer car avec les combis, cela devient intenable.
On croise Cédric et il nous signale que toute l'équipe est au bar en train de se rafraîchir.
On y retrouve Steeve et Julie, de passage en spectateurs de ce Cadours 2005.

Question résultats, c'est "Jeff" Bérenguer qui rafle tous les scratchs et qui ne laisse rien à ces adversaires.
Cédric termine 2ème du Gr F2000 et 2ème de Classe 14.
Nous, on se contente tout de même de grimper sur le podium pour la remise des prix et repartons avec une bouteille de blanc du Gers sous le bras. Sympa et puis 38ème au scratch, c'est pas si mal.

Remise des prix - Photo : Xavier

Bilan de ce petit week end : Rien que du bon.
J'ai assuré comme un chef question navigation, un nouveau sans faute pour les pointages et les notes mieux posées. Patrick a été très content également de ce week end convivial et de moi par la même occasion !!.
Un seul bémol pour ce rallye, la chaleur infernale, mais bon, c'est tout de même mieux que la pluie et le brouillard du Vallespir !!!
Encore un grand merci à DD, Maurice, Xavier pour l'assistance et les organisateurs de ce rallye.

Le prochain ? ..... Finalement avant le Fenouillèdes, ce sera probablement le Côtes du Tarn fin octobre.

A suivre ..... 

Tableau de bord final
Engagés :
96 - Partants : 85 - Classés : 65
Temps
Classement
Groupe N
Classe N3
Ecart 1er
29m14,9s
38ème / 65
15ème / 33
7ème / 11
+4m53,7s

"Jeff" Bérenguer, vainqueur - Photos : François Pereira

Liens :
Site du rallye : http://www.rallye-de-cadours.fr.st.
Le site de Cédric Delage avec une rubrique sur l'étonnant parcours de son père.

Pour les photos, un grand merci à François et à Lalie.
Le site de midi-rallye.
Le site de Promo Sud Rallye


Début de page
Retour menu