10ème Rallye des 3 châteaux (46)
St Céré (46), les 19 et 20 août 2006

Enfin, il y est arrivé !
Depuis le temps qu’il attendait ce moment, cette fois ci c’est la bonne.
Et oui, notre infatigable DD va faire son premier rallye en tant que pilote et avec sa toute fraîche 309.
Il avait raté le Vallespir, puis le Fronton ainsi que le Cadours, failli venir au Montagne Noire mais la voiture étant maintenant prête et ne tenant plus en place, notre DD se décida pour ce rallye, certes un peu loin de chez nous.
Donc, bien entendu, Patrick et moi n’étant pas dans la course, il était naturel que l’on participe à l’assistance et à l’intendance.
On ne sera pas que tous les 2 car Maurice « Momo », déjà venu nous épauler au Cadours 2005 ainsi que son fils Xavier seront de la partie.
De plus, Xav’ (l’autre) a ses beaux parents à une quarantaine de km de St Céré, plaque tournante du rallye. Il est donc prévu de tous venir camper sur leur terrain.

Jeudi 17 août. Débriefing.
On se donne rendez vous vers les 21h dans le garage de DD pour un dernier point.
Il reste 2 à 3 bricoles à faire mais DD n’a plus le temps.
Demain vendredi, il doit faire le parallélisme avant de partir, faire les recos, s’installer. Gros boulot en perspective.
Nous, on s’occupera des courses en arrivant.

Vendredi 18 août 2006
Patrick passe me chercher vers les 17h et direction le petit village de Reilhaguet entre Cahors et Souillac (Lot).
Comme prévu, on s’arrête faire quelques courses pour ce soir au Carrefour de Cahors.
On arrive vers les 19h30 chez les beaux-parents de Xav’ et le temps de dire bonjour, de poser la tente, nous voici installé.
Côté 309 et DD, on constate tout de suite avec Patrick qu’il y a un problème.
En refermant la portière gauche, DD a cassé la serrure et pas moyen de réparer. Ca commence mal.
La solution est d’aller à la casse pour en trouver une de rechange mais c’est fermé. Ouverture demain samedi matin à partir de 8h.
De toute façon, pour ce soir, c’est râpé donc apéro et grillade au programme pour cette fin de soirée avec DD, Richard, Xav’, Patrick et moi. Le beaux père de Xav’ est là aussi mais seulement pour nous accompagner et …. pour gentiment s’occuper du feu et du grill.
Heures sup pour Richard car il doit recopier ses notes mais pour nous …. c’est relax et on ne tarde pas à aller se coucher. La journée sera pour DD et Richard … plutôt longue.

Samedi 19 août - Les vérifs
Arf, nuit difficile sous la tente pour un peu tout le monde car orage, pluie et vent ont été de la partie pendant un bon moment.
Réveil de bonne heure car d’une part, DD est convoqué pour 9h mais il faut passer à la casse qui ouvre à 8h.
Après une bonne demi-heure, la portière est réparée et on file de suite à St Céré par Gramat.

Aux vérifs situées au dehors du bourg, on retrouve les toulousains Steeve et Julie, les auvergnats Philippe et Sylvie Bouvier ainsi que le jeune et sympathique équipage aveyronnais rencontrés au Côtes du Tarn, J-P Hot et Frédéric Albouy.
Aux techniques, DD surveille bien entendu de près tout ce que le commissaire contrôle. Normal, c’est la première fois que la voiture passe aux vérifs et il suffirait d’une chose d’oubliée pour que ce soit la cata pour tout le monde.
La 309 est ok et nous filons vers le centre de St Céré où se trouve le parc fermé.
Maintenant, on peut se détendre dans cette petite ville fort sympathique.
L’ancien château surplombe la ville et vers les midi, nous allons manger tous les 5 quelques parts de pizza garnies au … foie gras !
Richard commence à sentir les désagréments du stress avant départ et il est temps que nos 2 compères se préparent.

Samedi 19 août - Le rallye
Jacky, Quentin, Patricia, Momo, Lilou sa femme et leur fils Xavier sont arrivés pendant que l’on dégustait les pizzas.
On se retrouve tous près du parc puis c’est l’instant où DD et Richard doivent maintenant y aller.
Ils ont le numéro 21 et je donne les tous derniers conseils à Richard avant d’entrer le parc.
Ca y est, ils sont partis et on file au point stop à l’arrivée de l’ES1 pour voir si tout va bien. Du coup, tout le monde vient.
Apparemment, cela à l’air Ok puis on file, à nouveau tous ensemble, vers le point stop de l’ES2.
Pareil, tout s’est bien passé et direction le parc d’assistance.
Encore une fois, nous partons tous ensemble et nous retrouvons au parc Xav’ qui était resté tout seul.
Pas de problème. Du coup, on décide cette fois ci d’aller les voir passer dans l’une des ES.
Patrick reste avec Xav’ et nous voici parti pour se placer un peu après le départ de l’ES4. Attente, comme d’habitude en tant que spectateur et après le passage des voitures ouvreuses et des premiers, la « 21 » pointe le bout de son nez.
Toute l’équipe l’encourage pendant que je filme.
Après leur passage, il est temps de retourner au parc car maintenant, il faut s’organiser pour la suite.
En effet, toute la bande arrivée ce midi doit monter les tentes chez les beaux parents de Xav’ et profiter pour faire quelques courses pour ce soir. Donc, arrivés au parc et pendant que DD et Richard font leur 3ème boucle, Xav’ et l’équipe filent tout droit au « Leclerc » de St Céré avant de rejoindre Reilhaguet. L’autre Xavier a laissé sa voiture à St Céré alors je me dévoue pour aller l’emmener là bas la récupérer, le raccompagner au « Leclerc » rejoindre les autres puis de retourner auprès de Patrick au parc.
Une fois de retour au parc, je retrouve Patrick et on se dit qu’en attendant DD et Richard, on a le temps de démonter la tonnelle et de se reposer un peu. Enfin, un peu de calme à côté de la rivière et des autres assistances car depuis ce matin, on a pas arrêté.
Ils arrivent un peu plus tard et une fois le temps imparti, on les suit tranquillement jusqu’à St Céré afin de rentrer la 309 au parc pour la nuit.
Ca y est, la première étape est terminée et il temps de regagner Reilhaguet  tous les 4 avec la Megane et l’Espace.
Richard est avec moi et me raconte ses premières impressions. Ca à l’air de coller et pour une première fois, il est très content.
Arrivés à Reilhaguet, on retrouve tout le monde et après un bon petit dîner, il est temps d’aller se reposer. Demain, encore une longue journée nous attend.

Dimanche 20 août – C’est reparti.
Encore une nuit pénible. Décidément, le camping c’est bon pour les jeunes, moi j’ai plus en plus de mal !
Après un rapide petit café, direction à nouveau St Céré, seulement à 4, pour la suite des aventures de DD et Richard …
A la vue du panneau d’affichage pour les heures de départ, ils sont avant-dernier après reclassement donc pas de soucis, on a le temps.
Il est prévu de faire un brin de toilette à la 309 avant qu’ils attaquent la nouvelle ES. On attend donc leur départ et dans la rue derrière le parc, on s’active rapidement aux vitres et à divers petits détails.
Direction maintenant Bretenoux, pour rejoindre le parc d’assistance.
Avec Patrick, on a le temps d’aller boire un petit café puis d’aller chercher quelques croissants pour nous et pour nos compères tout à l’heure.
DD nous appelle. Aie, que se passe t-il ?. Rien de grave, il n’a plus d’essence …Arf !
Non, à vrai dire, il nous demande plutôt d’aller en chercher à la première station service car il risque d’être un peu léger pour la 2ème boucle.
On prend la Mégane et on file, Patrick et moi, à la première station service ouverte, toute proche fort heureusement.
Les premiers concurrents commencent par arriver, donc encore un petit moment à attendre.
La 309 arrive finalement et tout se passe très bien.
Pendant que quelques croissants sont engloutis, le reste de la bande au complet ne tarde pas à arriver.
Le temps imparti étant passé, la 309 repart et tout le monde se prépare à partir les encourager dans l’ES4. Pour ma part, je préfère rester au parc avec Patrick car je n’ai pas envie de faire la navette entre les ES et le parc comme hier.
Xav’ tient à rester avec nous mais il aimerait bien tout de même aller sur les spéciales avec tout le monde.
On l’encourage a y aller car c’est inutile de rester à 3 et les voici tous parti.
Pour nous 2, c’est maintenant farniente sous les arbres et au bord de la rivière, endroit vraiment très sympa et bien choisi pour l’assistance.

Un bon moment plus tard, Xav’ nous appelle. Problème avec la 309. DD est passé dans l’ES avec les warning. Il se passe quelque chose. Il faut se tenir prêt.
Les 2 Xav’ ne tardent pas à arriver en courant suivis de loin par le reste de l’équipe avec des victuailles plein les bras.
DD et Richard arrivent peu de temps après. Ils ont 35mn pour voir de bruit de ferraille qui s’est manifesté tout d’un coup sur la route. Moi, je n’essaie pas de ramener ma science car de toute manière, je n’y connais rien alors, j’assure l’intendance. Les filles nous ont préparé une collation et insistent pour que l’on casse la croûte mais comme dirait DD … c’est pas le moment !!
Rien à faire, le bruit persiste et après avoir regardé une dernière fois si toutefois rien n’était dangereux, ils décident quand même d’y retourner. Si vraiment, cela devenait trop important, ce serait l’abandon.
Patrick et Xavier pensent à une dernière explication qui pourrait être la cause des tous ces maux. Ils partent avec l’Espace les rejoindre sur le parcours et avant le départ de l’ES5.
Pour nous, on se décide très vite pour la suite des événements.
On plie tout le matériel et du coup, on file tous ensemble avec les victuailles à la dernière ES en cortège de 4 voitures.
Ce n’était pas du tout prévu que j’aille au bord d’une ES alors je vais profiter pour filmer les passages.
Je grignote un petit morceau et cherche un endroit sympa pour me poser.
Aïe, je suis en plein milieu d’orties et avec mes tatanes d’été et mon short, c’est pas la joie.
Patrick et Xav’ arrivent peu après et me font signe que tout est Ok. Ils ont finalement trouvé l’anomalie.
On va pouvoir tranquillement assister en spectateur, le passage de nos compères.
La 0 vient de passer et à peine 20 voitures plus tard, la 309 déboule. Applaudissements et encouragements à leur passage.

Il est temps de retourner au parc à St Céré et de rejoindre DD et Richard.
Voilà, c’est terminé, tout le monde se décontracte au soleil en attendant la sortie des voitures.
Puis c’est le traditionnel démontage des roues et retour vers Reilhaguet afin de ranger les tentes et songer à rentrer sur Toulouse.
Il est presque 20h quand nous disons au revoir aux beaux parents de Xav’ et on les remercie tous beaucoup pour leur accueil.
Bilan de ce premier rallye … bon dernier mais qu’importe, DD et Richard l’ont terminé et ramené la 309, c’est ce qui compte !!, n’est ce pas DD ?
En tout cas, rendez vous pris au mois d’octobre pour le Côtes du Tarn.

Epilogue.
Nous ne sommes donc pas restés à la remise des prix. En effet, il nous fallait rentrer, la route était longue et comme d’habitude, Patrick et encore moins DD n’ont regardé les classements par groupe et classe vu qu’ils étaient dernier.
Dommage ….
Avec les multiples abandons, ils se sont retrouvés 3ème de classe F2000/14 avec à l’appui une coupe et un chèque de 100€ !!!
Cela leur (nous) servira de leçon pour les prochaines fois, quoique pour les suivants à savoir les Côtes du Tarn et le Fenouillèdes, cela m’étonnerait beaucoup que ça ce reproduise à nouveau !!!!

A suivre ...


Début de page
Retour menu